Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteur
Tommaso Padoa-Schioppa

Tommaso Padoa-Schioppa

Tommaso Padoa-Schioppa est né en 1940 à Belluno et décédé le 18 décembre 2010 à Rome. Il ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Union européenne et Citoyens

"La France doit retrouver son leadership en Europe" Entretien de Tommaso Padoa-Schioppa dans Les Echos

le 30 Juin 2008 à 11:13
Entretien par Tommaso Padoa-Schioppa
Imprimer
Envoyer par e-mail

Propos recueillis par Catherine Chatignoux et Françoise Crouigneau, Les Echos, 30 juin 2008

La France hérite de la présidence de l'Union au moment où les opinions publiques expriment défiance ou lassitude envers l'Europe. Les citoyens réclament une autre Europe ou moins d'Europe ?

L'opinion publique est une notion difficile à cerner et si facile à manipuler que chacun est tenté de l'utiliser à son profit : Il faut résister à cette tentation . Avant même le " non " irlandais, si l'on fait la somme des "oui" et des "non" dans les pays où s'est déroulé un référendum sur le traité constitutionnel en 2005 - l'Espagne, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas -, le "oui" est majoritaire ! Les sondages eurobaromètres montrent que dans leur majorité, les Européens veulent une Défense commune et plus d'Europe dans toute une série de domaines. Mais si l'Europe leur est présentée par des gouvernement frileux, et dans un langage incompréhensible, les gens disent non. La question n'est pas "combien d'Europe", mais "comment l'Europe ?". On peut d'ailleurs contester l'utilisation même du référendum, obligatoire en Irlande, interdit en Allemagne et en Italie, facultatif en France et aux Pays-Bas. Les Allemands ont compris qu'il s'agit d'une forme dangereuse d'exercice de la démocratie depuis qu'Hitler s'en est servi pour consolider son pouvoir. En Italie il est exclu par la Constitution dans le domaine fiscal et les traités internationaux ce qui à mon sens une mesure de sagesse. En France et aux Pays Bas, le référendum a constitué une abdication de leur responsabilité par les gouvernements en place. 


Lire la suite de l'article sur le site des Echos



Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.