Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
Enrico Letta nommé Président de l’Institut Jacques Delors
5/07/2016 par nconti
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Des visages sur des clivages : les élections européennes de mai 2014
25/04/2014 par lmarnas
Revues de presse
Yves Bertoncini dans les médias en 2016
9/05/2017 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2016
2/05/2017 par nconti
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
Auteur
Pascal Lamy

Pascal Lamy

Né en 1947, ancien élève d'HEC, de Sciences Po et de l'ENA, Pascal Lamy a commencé sa carrière ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Pascal Lamy dans l'Express pour exposer sa vision de l'Europe

le 15 Mai 2014 à 15:26
Entretien par Pascal Lamy
Imprimer
Envoyer par e-mail

Notre président d'honneur Pascal Lamy expose sa vision de l'Europe dans l'Express, jeudi 15 mai 2014, dans le cadre d'un débat face au banquier et patron de presse Matthieu Pigasse.

 

Extraits :

 

 

L'Europe sacrifie-t-elle la croissance pour réduire les déficits publics ?

 

Pascal Lamy : La réduction des déficits en Europe est une condition de la croissance. Les pays de la zone euro partagent une monnaie et des disciplines communes. Nous nous sommes donné des institutions, en particulier une Commission européenne. Elle est chargée de la surveillance d'engagements pris d'un commun accord par les Etats membres. Personne ne les a forcés! Parce qu'il faut que l'endettement public par rapport au produit intérieur brut (PIB) s'établisse à un niveau raisonnable.

 

Matthieu Pigasse : Nous sommes tous les deux des Européens convaincus et résolus, persuadés du besoin d'Europe. Mais je suis frappé de l'écart entre ce besoin et le manque d'envie d'Europe. Et je ne peux m'empêcher d'y trouver une explication dans les propos que vous tenez. Vous utilisez un terme très révélateur, celui de discipline, traduction d'une Europe qui empêche, punit ou sanctionne, là où elle devrait construire et porter. L'austérité, l'obsession pour la réduction des déficits budgétaires, est une triple erreur: politique, car on ne mobilise pas des populations sur la diminution des dépenses publiques; historique, car on fait fi des leçons du passé -notamment celles des années 1930; théorique et pratique, car l'austérité conduit à la dislocation économique et sociale. Regardez la Grèce. Il faut rester raisonnable, mais se dégager de critères obsolètes comme ceux de Maastricht, antérieurs à la création de l'euro et qui n'ont plus grand sens.

 

 

Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.