Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
Enrico Letta nommé Président de l’Institut Jacques Delors
5/07/2016 par nconti
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Des visages sur des clivages : les élections européennes de mai 2014
25/04/2014 par lmarnas
Revues de presse
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2016
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2014
9/02/2015 par sbaz
Auteur
Jacques Delors

Jacques Delors

Né à Paris en 1925, Jacques Delors après une carrière au Commissariat Général du Plan, ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Jacques Delors : "Il faut sauver l'Europe" - Challenges 6 mai 2010

le 06 Mai 2010 à 10:34
Entretien par Jacques Delors





Interview de Jacques Delors paru dans le magazine Challenges du 6 mai 2010.





 











Jacques Delors répond aux questions de Challenges:





La crise grecque, les atermoiements de l'Union, le recours au FMI, n'est-ce pas la fin du voyage européen, 60 ans après l'appel de Robert Schuman ?





Je l'ai dit, je suis meurtri. l'Europe avait la possibilité de résoudre cette crise sans faire appel au FMI. C'est un aveu d'impuissance politique. Je comprends qu'il soit normal de ne pas garantir à tout le monde la solidarité, quelles que soient les bêtises que l'on fasse. Mais une fois confronté au problème, moralement, il faut résister face à la spéculation des banques, dont certaines sont celles qui ont reçu l'aide des Etats il y a un an ! Et l'Union européenne avait les moyens de le faire.





Comment pouvait-elle sauver la Grèce ?





En mobilisant les ressources financières nécessaires pour permettre à la Grèce de résister. Certains pays ne voulaient pas payer pour les erreurs grecques, comme les Allemands et les Hollandais. Mais il y a deux idées que l'on oublie en Europe Aujourd'hui. La première, je l'ai apprise de Kohl : l'Allemagne reçoit de l'Europe, mais elle doit aussi donner. La deuxième est française : tous les pro-européens français ont considéré que la grandeur de la France passait par l'unité de l'Europe. Si on perd ces deux idées on n'y arrive pas. Celle de l'Allemagne est perdue depuis Schrà¶der. Celle de la France est en train de se perdre, sous la poussée des « égo ». Ajoutons les défaillances du Conseil de l'Euro qui n'a rien vu venir y compris les crises de l'endettement du secteur privé. La responsabilité des 16 pays membres est donc engagée pour assurer l'avenir de l'UEM...





 



Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.