Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Communiqués de presse
Paris, 3 juillet 2017 - Nomination de M. Sébastien Maillard à la direction de l’Institut Jacques Delors
3/07/2017 par nconti
Enrico Letta nommé Président de l’Institut Jacques Delors
5/07/2016 par nconti
De la Communauté européenne de l'énergie à l'Union de l'énergie
26/01/2015 par sbaz
Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique
20/11/2014 par sbaz
Le Prix de l’Initiative européenne 2014 décerné à Y.Bertoncini & T.Chopin
27/06/2014 par lmarnas
Revues de presse
Yves Bertoncini dans les médias en 2016
9/05/2017 par nconti
L'Institut Jacques Delors dans les médias en 2016
2/05/2017 par nconti
Jacques Delors dans les médias en 2015
13/05/2016 par nconti
Yves Bertoncini dans les médias en 2015
31/03/2016 par nconti
La déclaration du comité européen d'orientation de l'Institut Jacques Delors 2014 dans les médias
19/02/2015 par sbaz
Auteur
Jacques Delors

Jacques Delors

Né à Paris en 1925, Jacques Delors après une carrière au Commissariat Général du Plan, ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Médias

Europe : redonner le goût de la vie en commun" - Jacques Delors, Ouest France, 4 juin

le 04 Juin 2010 à 11:08
Entretien par Jacques Delors
Imprimer
Envoyer par e-mail



Article paru dans Ouest France du 4 juin 2010.





Ancien président de la Commission et grand artisan de la construction européenne, Jacques Delors s'interroge sur l'avenir de l'UE et ses maux : une question d'état d'esprit, selon lui.





Quels sont les grands défis que l'Europe va devoir relever d'ici 2020 ?





Le principal défi est avant tout une question d'état d'esprit. La construction européenne n'a jamais été un long fleuve tranquille, mais plusieurs facteurs accentuent les difficultés. La globalisation perturbe les citoyens et les amène à demander davantage de nation, d'Etat. Avec la crise, certains responsables jouent volontiers de la corde populiste ou nationaliste. Et notre société est caractérisée par un individualisme exacerbé qui amène les gens à se replier sur eux-mêmes. Le paradoxe, C'est que la vie associative se porte relativement bien.On ne peut donc pas parler d'égoà¯sme à tous vents, mais enfin, le climat n'est pas propice à l'union des états européens. Par conséquent le premier travail à faire C'est celui d'une prise de conscience de nos solidarités de fait, je ne dirais même pas morales, nos solidarités de fait. Cela exige un grand travail de pédagogie des gouvernements, même si actuellement, C'est le cadet de leurs soucis.





Sur le plan économique et social, quels sont les enjeux ?





L'Europe a le choix entre la survie ou le déclin. La compétitivité économique n'est pas seule en jeu, il en va aussi de nos systèmes sociaux, du Welfare, une création européenne.Ce système a fonctionné sur un double compromis entre le marché et les institutions publiques, et entre le capital et le travail. Il est maintenant d'autant plus remis en question que la démographie parle. En 1945, les Européens représentaient 15% de la population mondiale, Aujourd'hui 6% et en 2030 ce sera 3%. Ce défi, nous ne pouvons le résoudre qu'ensemble. Quand je parle de défendre notre modèle, je pense aussi à l'agriculture et au monde rural, si oublié...





 





Article et vidéo sur le site de Ouest France





 



Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.