Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteur
Yves Bertoncini

Yves Bertoncini

Yves Bertoncini est Directeur de l'Institut Jacques Delors depuis avril 2011. Il assiste le ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Union européenne et Citoyens

Yves Bertoncini dans La Croix au sujet de la crise en Europe

le 30 Mai 2012 à 09:35
Entretien par Yves Bertoncini


Yves Bertoncini, secrétaire général de Notre Europe a répondu à la question du quotidien La Croix daté du 29 mai 2012, dans la rubrique "Votre question du jour" sur le thème "Quel 'saut d'imagination politique' accomplir pour sortir l'Europe de la crise ?".


Cette question se base sur le discours, à l’université de la Sapienza, jeudi 24 mai 2012 à Rome, de Mario Draghi. Le président de la Banque centrale européenne a déclaré à cette occasion: « Nous sommes désormais arrivés au point où le processus d’intégration européenne a besoin d’un saut courageux d’imagination politique pour survivre. »

L’économiste italien a invité les gouvernements de la zone euro à définir « leur vision de ce que sera la construction politique et économique qui soutient la monnaie unique » .

Extraits :


« La Banque centrale européenne a elle-même montré pendant la crise qu’elle savait faire preuve d’imagination. En rachetant des obligations d’État sur le marché, en avançant massivement des liquidités aux banques, elle a pris des mesures “non conventionnelles”, comme elle les qualifie dans son jargon. Pour aller plus loin dans l’union monétaire, Mario Draghi songe sûrement à fonder une sorte d’union bancaire, c’est-à-dire un contrôle européen des banques ainsi qu’un fonds de garantie des banques. Celles-ci exercent en effet des activités à l’échelle européenne en temps normal mais, en période de crise, leur sauvetage (injection de capital, garantie des dépôts) redevient national, ce qui fragilise le système financier européen.



Au-delà de l’union monétaire, les propos de Mario Draghi appellent surtout à souder davantage l’union économique entre pays partageant l’euro. La crise a déjà permis la création de nouveaux instruments de solidarité envers les États en difficultés budgétaires, comme le futur mécanisme européen de stabilité. En contrepartie, on a davantage responsabilisé et contrôlé les gouvernements sur leurs finances publiques. C’est l’objet de six nouveaux textes législatifs européens entrés en vigueur, et du pacte budgétaire en cours de ratification. Il s’agit toutefois, pour l’essentiel, d’instruments de surveillance des politiques économiques et sociales nationales, avec sanctions des déséquilibres constatés...



Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.