Helsinki
Bruxelles
Lisbonne
Actualités et Archives de Jacques Delors
Actualités & Archives de
Jacques Delors
Accéder
Soutenez l'Institut Jacques Delors !
Cliquez ici
S'inscrire à la newsletter
S'inscrire à la newsletter
Consulter les newsletters
Auteur
Yves Bertoncini

Yves Bertoncini

Yves Bertoncini est Directeur de l'Institut Jacques Delors depuis avril 2011. Il assiste le ...
AGENDA
Chercher
Thèmes :
Choisir...
Choisir un thème
Types :
Choisir...
Choisir un type
Dates :
Choisir...
Valider
Union européenne et Citoyens

Yves Bertoncini mentionné dans Le Monde au sujet d'une équipe européenne aux Jeux olympiques

le 31 Mai 2012 à 11:30
Mention par Yves Bertoncini


Yves Bertoncini, Secretaire Général de Notre Europe a été interrogé dans le cadre de la rédaction de cet article intitulé "Jeux olympiques : à quand une équipe d'Europe ?" rédigé par Thibault Dumas, journaliste, et Julian Jappert, directeur du think tank "Sport et Citoyenneté" et publié par Le Monde.fr, le 29 mai 2012.

Extraits:

De fait, la pratique sportive est un fort dénominateur commun pour les Européens. De là à devenir un levier majeur dans la construction d'une identité européenne ? Selon une autre étude publiée par Eurostat en mars 2010 (''Sport et activité physique''), 40 % des citoyens du Vieux Continent pratiquent une activité sportive au moins une fois par semaine, 65 % une forme d'activité physique. Le sport, c'est par ailleurs 700 000 associations et 35 millions de bénévoles dans l'UE. Un domaine d'excellence aussi. En 2008, à Pékin, 3 876 athlètes issus de l'Union européenne participaient aux JO. Les États-Unis comptaient 596 athlètes, la Chine 639. Si l'on reprend le classement des médailles, les sportifs chinois en glanaient 100, ceux des USA 110 et les athlètes des pays de l'UE 288 ! Mais "pour les Jeux olympiques, la création d'une équipe d'Europe réduirait drastiquement le nombre de compétiteurs européens admis à concourir, et donc très probablement le nombre de médailles", analyse Yves Bertoncini, secrétaire général de Notre Europe.

D'où l'idée d'organiser de nouvelles épreuves, avec une équipe européenne dédiée, sur le modèle de la Ryder Cup, qui voit s'opposer tous les deux ans l'Europe et les États-Unis en golf. "Nous avons besoin de symboles forts. Créer une équipe pour une compétition annuelle face à un autre continent serait intéressant, avance Fabien Cazenave, chargé de développement au Cercle des Européens, Cela pourrait être la Chine contre l'Europe en Badminton. Europe - États-Unis en basket-ball. Europe-Brésil en football. Une compétition qui ne devienne pas non plus un match de charité, avec un vrai enjeu sportif ."

L'européanisation de la symbolique sportive est une autre piste envisagée. Accoler l'étendard européen à la mondialement regardée Ligue des champions, par exemple. Retrouver ce drapeau-sigle européen d'une équipe aux côtés du drapeau-sigle national d'un skippeur sur les bateaux de la Coupe de l'America ou d'un pilote sur les voitures du World Rally Championship. Faire retentir L'Ode à la joie et flotter le drapeau européen à côté de ceux des nations lors des grandes compétitions sportives européennes. Proposition qui figurait d'ailleurs dans le rapport sur la dimension européenne du sport (novembre 2011) de l'eurodéputé espagnol Santiago Fisas Ayxela. Le dénominateur commun : créer un nouvel imaginaire européen tout en préservant l'expression pacifiée de l'appartenance nationale. "Unie dans la diversité" en somme, la devise de l'Union européenne. Pourquoi pas celle d'une équipe d'Europe ?



Contact - Plan du site - Mentions légales - Jobs
Institut Jacques Delors - 19, rue de Milan - 75009 Paris - Tel. +33 1 44 58 97 97 - Email : info@delorsinstitute.eu
Jacques Delors Institut – Berlin, Pariser Platz 6, 10117 Berlin
Powered by Walabiz
Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site internet.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.