interview
 
Hongrie : que peut faire Bruxelles contre les dérives de Viktor Orban ?

After the Hungarian presidential elections, the victory of President Viktor Orban arouses in the rest of Europe deep questions as for the application of the rule of law in the country. Martin Michelot, researcher associated with the Jacques Delors Institute and deputy director of EUROPEUM Institute for European Policy in Prague, wondered on failure of the rule of law in the countries of Visegrad.

|   09/04/2018               |   L’OBS             |   Michelot Martin             |   Democracy and citizenship

Et de trois. Le Premier ministre conservateur Viktor Orban rempile donc pour un troisième mandat consécutif à la tête de la Hongrie. Son parti, le Fidesz, a remporté 48,9% des suffrages aux législatives, et 113 sièges sur 199 à l’Assemblée nationale. C’est moins bien qu’en 2010 (52,7% des voix) mais c’est mieux qu’en 2014 (44,6%). Non seulement le Fidesz récupère sa super-majorité des deux tiers au Parlement, ce qui lui donne le pouvoir de modifier la Constitution, mais la participation record à plus de 70% le fait sortir indéniablement renforcé de ce scrutin.

...
LIRE LA SUITE