interview
 
« L’alliance Orban-Salvini n’est pas très solide (…) La question de la répartition des migrants peut les diviser »

Matteo Savini, vice premier ministre italien et leader du parti xénophobe « La Lega » et le premier ministre hongrois Viktor Orbán, ont désigné Emmanuel Macron comme ennemi politique lors des prochaines élections européennes de mai 2019. Sébastien Maillard, directeur de l’Institut Jacques Delors, analyse les contradictions de l’alliance entre les deux leaders populistes au micro de Jean-Jacques Bourdin, sur RMC.

|   30/08/2018               |   RMC             |   Sébastien Maillard             |   Démocratie et citoyenneté

Sébastien Maillard, directeur de l’Institut Jacques Delors. – Chaque matin, Jean-Jacques Bourdin reçoit un invité au cœur de l’actualité. Hommes et femmes de la classe politique et économique répondent aux questions sans détour du journaliste.

...
LIRE LA SUITE