interview
 
« Le système de vote à la majorité qualifiée change la logique des acteurs par rapport à un système où l’unanimité est requise »

Le directeur du Jacques Delors Energy Centre Thomas Pellerin-Carlin est cité par Toute l’Europe : « Le système de vote à la majorité qualifiée change la logique des acteurs par rapport à un système où l’unanimité est requise. Il incite néanmoins les gouvernements nationaux à négocier pour obtenir des compromis acceptables pour tous ».

|   05/02/2019               |   Toute L’Europe                       |   Droit et institutions

Tout au long du processus législatif européen, les États membres ont un rôle déterminant. Ils interviennent en particulier au sein du Conseil de l’UE, où les ministres, réunis dans leurs domaines de compétence respectifs, expriment leur position en votant régulièrement à la majorité qualifiée. A quoi sert ce système ? Quand est-il utilisé ? Comment se calcule cette majorité ?

...
LIRE LA SUITE