interview
 
« Les pays les plus touchés par le populisme, sont les vainqueurs de l’après-guerre »

Notre Président, Enrico Letta, accorde un entretien à l’Écho. Pour lui, « les pays occidentaux les plus touchés aujourd’hui par le populisme, et les sentiments anti-establishment et anti-élite, sont les pays qui étaient les vainqueurs de l’après-guerre – c’est ainsi que je les appelle : la France, avec le phénomène des gilets jaunes, l’Italie, les États-Unis et le Royaume-Uni. Ce sont les pays qui ont gagné l’après-guerre. Dans les années 50, 60 et 70, ils étaient au top, et ce sont eux qui ont formé le G7. En France, on parle des « Trente glorieuses ». En Italie, c’était le « miracolo economico ». Le Brexit montre une sorte de nostalgie des années 50 et 60. Et Trump a gagné sur le slogan « Make America great again ». Tout cela, c’est la même chose. »

|   18/03/2019               |   L’Echo             |   Enrico Letta             |   Démocratie et citoyenneté  |  Europe dans le monde

Enrico Letta fut l’un des Premiers Ministres italiens les plus crédibles. Après un an au pouvoir,  début 2014, il fut victime d’un « putsch » fomenté par Matteo Renzi, le leader de son propre parti, le Parti démocrate. Aujourd’hui, à 52 ans, il dirige la Paris School of International Affairs, à Sciences Po Paris. Il est aussi président de l’Institut Jacques Delors.

Dans l’entretien que nous accorde Enrico Letta, cet ancien Premier Ministre italien se montre relativement optimiste : « Je vois un changement arriver en Italie… »

...
LIRE LA SUITE