interview
 
Les pistes de Bruxelles pour stopper la vague populiste en Pologne et en Hongrie

À l’approche des élections présidentielles hongroises, Bruxelles se pose des questions sur la dérive du populisme et la réelle application de l’état de droit dans les pays de Visegrad. Le président de l’Institut Jacques Delors, Enrico Letta, apporte quelques éclairages sur ce sujet.

|   07/04/2018               |   Challenges             |   Enrico Letta             |   Démocratie et citoyenneté

Alors que Viktor Orban s’apprête à être reconduit à la tête de la Hongrie, lors des élections législatives du 8 avril, Bruxelles se demande comment freiner ses dérives populistes et autoritaires qui font de plus en plus d’émules. Comment enrayer « la poutinisation et l’erdoganisation de la famille européenne » ? Faut-il réduire les aides de l’UE, limiter le droit de vote des récalcitrants, faire de la « diplomatie de l’hygiaphone », instaurer une Commission des Sages ? Revue des solutions.

...
LIRE LA SUITE