interview
 
Pas plus que le commerce n’adoucit les mœurs, l’intégration économique n’a aucun effet sur l’intégration politique

Pour Nicole Gnesotto, « la mondialisation politique, autrement dit l’émergence d’une société mondiale unie et solidaire ne naît pas de l’unification des marchés. Si on veut aider à l’émergence d’une solidarité politique entre les peuples citoyens européens, alors il faut concevoir et mettre en œuvre une volonté, une dynamique, des efforts proprement politiques. Ce que l’Europe n’a que trop rarement fait. »

|   07/04/2019               |   Diploweb             |   Nicole Gnesotto             |   Démocratie et citoyenneté

Pierre Verluise : L’Union européenne prône les valeurs de la démocratie. Pourtant vous parlez d’une « grande illusion démocratique » dans votre ouvrage « L’Europe indispensable » . Que voulez-vous dire ?
Nicole Gnesotto :
 À l’intérieur de l’Union, une sorte de pensée magique sur l’excellence du Marché a produit la grande illusion démocratique de la construction européenne. À savoir que le marché produit de la cohésion politique et qu’à force d’intégration économique, monétaire, financière, c’est un peuple européen solidaire et fier qui finira par naître et permettra l’émergence d’une Europe politique.

...
LIRE LA SUITE