intervention  
 
Bruxelles, 28 juin 2018 – Mondialisation et européanisation : des solutions européennes aux problèmes mondiaux ?
28/06/2018 - 13:30 > 15:00
 
Pascal Lamy, président emeritus de l'Institut Jacques Delors, intervient au cours d'une conférence organisée par la Confédération Européenne des Syndicats (CES), intitulée "Le(s) monde(s) du travail en transition", qui traite des défis socio-économiques provoqués par la mondialisation (inter-connectivité croissante dû à la digitalisation, flux migratoires,etc.) et des solutions pour y répondre.

Le monde se transforme actuellement d’une manière qui affectera profondément les sociétés humaines. La CES et le European Trade Union Institute (ETUI) rassemblent, pendant trois jours, des experts internationaux afin de débattre des défis les plus urgents auxquels les travailleurs, les syndicats et les gouvernements. Au cours de cet événement, Pascal Lamy est invité à partager son analyse sur les évolutions globales et les impacts potentiels que ces évolutions auraient sur l’organisation socio-économique des pays.

La mondialisation, et à travers elle la libre circulation des capitaux, des produits, des services et des personnes, modifie continuellement la répartition de l’emploi, à l’échelle mondiale autant qu’au sein du marché intérieur européen. Les politiques européennes modèlent le cadre politique dans lequel les États membres et les citoyens agissent. L’intégration économique globale, via les traités commerciaux et l’émergence d’une « chaîne de valeur mondiale », génère de nombreuses interrogations, et de crispations, sur l’identité des gagnants et des perdants de la mondialisation.

La session à laquelle participe Pascal Lamy souhaite ainsi explorer les relations entre l’intégration économique globale et européenne au prisme de trois grands enjeux contemporains :

  • Le changement climatique : quelle(s) stratégie(s) globale(s) est nécessaire pour lutter contre le changement climatique ? La mondialisation est-elle un pré-requis pour atténuer les effets du réchauffement, ou la stratégie contraire, celle d’une promotion des initiatives d’acteurs locaux, serait-elle plus efficace ? Comment réconcilier la libre circulation des personnes, des biens, des capitaux et des services avec l’endiguement des émissions de C0² ?
  • Mondialisation et digitalisation : les nouveaux développements technologiques contribuent-ils à une plus forte interdépendance à l’échelle mondiale ? Quelle est l’échelle pertinente pour promouvoir le développement technologique : le niveau mondial, européen ou national ?
  • Mouvements de personnes : comment la libre circulation des personnes garantie en Europe a modifié les dynamiques démographiques au sein des États membres ? Comment la mondialisation a-t-elle influencé les mouvements démographiques – par exemple les migrations des régions rurales vers les régions urbaines et des régions pauvres vers les régions riches.

Pour donner un éclairage sur l’ensemble de ces questions, Pascal Lamy est accompagné de :

  • Maria João Rodrigues, vice-présidente de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen
  • Zoltán Pogátsa, professeur, Université de Hongrie occidentale
  • Gesine Schwan, président, Humboldt-Viadrina Governance Platform

Pour plus d’informations sur l’intervention de Pascal Lamy ou sur la conférence « Le(s) monde(s) du travail en transition », nous vous invitons à consulter le programme, disponible sur le site de la CES, mais également joint à cette annonce.