intervention  
 
Hambourg, 16 novembre 2018 – FOTAR 2018 : La politique environnementale transatlantique
16/11/2018 - 14:30 >16:30
INSCRIPTIONS
 
Geneviève Pons, directrice de notre bureau de Bruxelles, participe à un débat sur la politique environnementale transatlantique, dans le cadre de la conférence internationale FOTAR 2018.

FOTAR 2018 est une plateforme pour les responsables politiques, universitaires, journalistes, représentants du monde des affaires et de la société civile de haut niveau des États-Unis et de l’Europe. Les groupes d’experts débattent des défis actuels dans les domaines du commerce, de la sécurité et de la politique environnementale, des réponses transatlantiques possibles et, plus largement, de l’avenir des relations entre les États-Unis et l’Union européenne.

Panel sur la politique environnementale transatlantique

Le changement climatique et la protection de l’environnement font partie des problèmes les plus urgents et les plus complexes qui nécessitent une coordination et une coopération mondiales. Dans le passé, l’UE et les États-Unis ont souvent joué un rôle vital dans l’avancement des négociations internationales sur le climat et dans l’obtention de résultats. Leurs économies et leurs organismes de réglementation ont longtemps été des moteurs de l’innovation technologique, de la transition vers des systèmes énergétiques sobres en carbone et des progrès réalisés notamment dans les domaines des transports, de l’agriculture et de l’efficacité des bâtiments.

La décision des États-Unis de se retirer de l’Accord de Paris n’est que le signe le plus visible d’un changement radical et décisif de la politique environnementale du gouvernement américain par rapport aux politiques de l’ancien gouvernement. Les compressions apportées à l’Environmental Protection Agency, le démantèlement du plan Clean Power de l’ère Obama, la réduction des monuments nationaux tout en donnant le feu vert aux nouveaux sites de forage en mer et de fracturation, témoignent également du changement de cap.

Que signifient les récents changements dans la politique climatique et environnementale des États-Unis pour l’avenir de la coopération environnementale transatlantique, notamment sur les marchés mondiaux du carbone ? Et quels sont les moyens probables d’avancer dans le dialogue transatlantique sur le climat ?

Geneviève Pons participe à ce panel aux côtés de Joanna Drake, directrice générale adjointe de la DG Environnement de la Commission européenne, Malin Mobjörk, directrice du programme « Changements climatiques et risques » à l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), Miranda Schreurs, professeure de politique environnementale et climatique à la Hochschule für Politik (TU München) et Michael Werz, chercheur principal au Center for American Progress. Le débat est animé par Andreas Lange, professeur d’économie à l’université de Hambourg.