Conférence
 
Paris, 26 mai 2016 – Quelle UE sans Royaume-Uni…et quel Royaume-Uni sans UE ?
26/05/2016
 
L'Institut Jacques Delors organise, en partenariat avec le Master Affaires Européennes de La Sorbonne, un débat sur la question du Brexit, moins d'un mois avant le référendum qui posera la question du maintien de ce dernier dans l'UE.

L’Institut Jacques Delors organise, en partenariat avec le Master affaires éuropéennes de La Sorbonne, un débat sur la question du Brexit, moins d’un mois avant le référendum qui posera la question du maintien de ce dernier dans l’UE.

Jeudi 26 mai 2016
18h30 > 20h30
Amphithéâtre Guizot, 17 rue de la Sorbonne 75005, Paris
18h30 – Introduction
Yves BERTONCINI, Directeur de l’Institut Jacques Delors 
 
18h45 – 20h30 – Table ronde
Jean-Louis BOURLANGES, Membre du conseil d’administration de l’Institut Jacques Delors, ancien député européen
Elisabeth GUIGOU, Présidente de la Commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale
Sir Julian KING, Ambassadeur du Royaume-Uni en France
Pauline SCHNAPPER, Professeur de civilisation britannique contemporaine à la Sorbonne Nouvelle, Membre de l’Institut Universitaire de France

Table ronde animée par Paul TAYLOR, Editorialiste affaires européennes, Thomson Reuters
 
Débat avec le public

Inscriptions obligatoires
 

 
Le 23 juin 2016, les Britanniques se rendront aux urnes pour se prononcer sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’Union européenne. Le résultat de la consultation fera date, surtout, bien sûr, si les électeurs choisissent la porte de sortie. L’Union n’est pas une prison, nul ne peut augurer du résultat, mais la victoire du « out » doit être considérée comme une hypothèse crédible.
 
Un séisme ? En tout cas un choix très lourd de conséquences pour les deux parties. Une Union affaiblie aux yeux du monde ? Le début de son « démembrement » ? De son « délitement » ? Au contraire, une recomposition et un nouveau départ ? De son côté, un Royaume-Uni libéré de ses « chaînes » supposées et triomphant ou plutôt un pays isolé, étiolé, réduit en gros à l’Angleterre après le divorce d’une Ecosse résolument européenne ?
 
Autant de questions dont l’Institut Jacques Delors vous propose de débattre en présence de l’ambassadeur du Royaume-Uni en France.