intervention  
 
Paris, 27 juin 2014 – Immigration et asile : quelle politique pour l’UE ?
23/06/2014
 
EPC et Notre Europe - Institut Jacques Delors organisent une conférence sur "Le futur de la politique européenne d'immigration et d'asile: le Conseil européen répond-il aux défis ?" le 27 juin de 14h30 à 16h.

European Policy Center (EPC) et Notre Europe – Institut Jacques Delors (NE-IJD) organisent une conférence sur « Le futur de la politique européenne d’immigration et d’asile : le Conseil européen répond-il aux défis ? ».
 

Le vendredi 27 juin
de 14h30 à 16h
Assemblée nationale – Salle de la Commission des affaires européennes
33 rue Saint Dominique – 75007 Paris

Inscription obligatoire : inscription@notre-europe.eu

Intervenants :

António VITORINO, ancien commissaire Justice et affaires intérieures et président de NE-IJD
Corinne BALLEIX, enseignante à Science Po
Yves PASCOUAU, directeur du programme « Migration et diversité » de EPC

Modération : José-Manuel LAMARQUE, grand reporter, questions européennes, Radio France

Débat avec le public
 

A la fin de l’année, le programme de Stockholm, qui a fixé l’agenda de l’action de l’UE dans les domaines de l’espace de liberté, de sécurité et de justice, arrivera à son terme. Ce programme clôture 15 années au cours desquelles 3 programmes quinquennaux se sont succédé pour définir les orientations dans les domaines de l’asile, de l’immigration, de la coopération policière et judiciaire en matière pénale et de la coopération civile (1999-2004 Tampere ; 2004-2009 La Haye ; 2009-2014 Stockholm).

A l’occasion du Conseil européen des 26-27 juin 2014, les chefs d’Etat et de gouvernement vont définir les nouvelles orientations stratégiques de la programmation législative et opérationnelle dans l’espace de liberté, de sécurité et de justice.

Loin d’avoir suscité d’importants débats, en dehors du cercle restreint des spécialistes des questions européennes, ces futures orientations stratégiques méritent pourtant toutes les attentions, qu’il s’agisse de leur impact sur le quotidien des citoyens ou encore des conditions de leur définition et de leur mise en œuvre. Dans ce contexte, l’enjeu des migrations soulève d’importantes questions.
Forte d’une action importante dans ces domaines (gestion des frontières extérieures, politique des visas, politique d‘asile, Schengen), l’Union européenne doit encore faire face à des défis majeurs (crise économique, déclin démographique, pénuries de main d’œuvre, voisinage en transformation rapide, crises politiques et conflits armés, urbanisation du monde et montée de la classe moyenne, numérisation, etc.) et apporter des réponses à la hauteur de ces mutations rapides et profondes.