Décryptage
 
Göteborg et le socle européen des droits sociaux : vers un « triple A social » ?
Les dirigeants européens et les partenaires sociaux se retrouvent, le 17 novembre 2017 à Göteborg, qui accueille un « sommet social pour des emplois et une croissance équitables ». Ce rendez-vous sera l’occasion de la proclamation d’un « socle européen des droits sociaux ».
|   16/11/2017             |   Sofia Fernandes             |   Travail et affaires sociales
Décryptage
Les dirigeants européens et les partenaires sociaux se retrouvent, le 17 novembre 2017 à Göteborg (Suède), qui accueille un « sommet social pour des emplois et une croissance équitables ». Ce rendez-vous, auquel participent les chefs d’État, comme Emmanuel Macron, ou de gouvernement des pays de l’UE, sera l’occasion d’une proclamation conjointe de la part des présidents de la Commission européenne, du Parlement européen et du Conseil de l’UE, d’un « socle européen des droits sociaux ».
Dans cette tribune, Sofia Fernandes, chercheuse senior à l’Institut Jacques Delors, présente les grands principes du socle et rappelle qu’une telle impulsion sociale de la Commission est nécessaire mais non suffisante.