Décryptage
 
La voiture électrique, un moteur de la transition énergétique en Europe
Au moment où la Chine prend le leadership du tournant de la voiture électrique, l’Europe risque de se laisser distancer. Pour pousser les constructeurs européens à aller au-devant de la transformation du secteur automobile, l’UE doit rapidement adopter des mesures ambitieuses.
|   16/10/2017             |   Emilie Magdalinski   |   Thomas Pellerin-Carlin             |   Energie et environnement
Décryptage
Au moment où la Chine prend le leadership du tournant de la voiture électrique, l’Europe risque de se laisser distancer. Pour pousser les constructeurs européens à aller au-devant de la transformation du secteur automobile, l’UE doit rapidement adopter des mesures ambitieuses, qui contribueront sensiblement à moderniser l’économie européenne, créer des emplois de qualité, combattre le changement climatique, faciliter la montée en puissance des énergies renouvelables et améliorer la qualité de l’air pour tous les Européens.
Dans cette tribune, Emilie Magdalinski et Thomas Pellerin-Carlin, chercheurs à l’Institut Jacques Delors, montrent en quoi l’électrification est un élément de la solution pour l’industrie automobile malgré des obstacles à son développement, et proposent des mesures concrètes pour amorcer le déploiement des véhicules électriques et faire ainsi de l’industrie européenne un leader mondial dans ce domaine.