Autres documents
 
Le pape François et l’UE : redonner du sens au projet européen ?
Le 18 mai 2016, l’Institut Jacques Delors, en partenariat avec La Croix et l’Institut Catholique de Paris, organisait un débat permettant d’explorer les enjeux à travers lesquels le Pape François pourrait redonner un souffle à la construction européenne.
Autres documents

Le 8 juillet 2013, le Pape François prononçait à Lampedusa une homélie et un véritable appel à réveiller les consciences politiques et citoyennes face aux drames vécus par les immigrés cherchant à rejoindre l’Union européenne. Le 17 avril 2016, il joignait l’acte à la parole en ramenant de son déplacement à Lesbos 12 réfugiés syriens qu’il accueillait au Vatican, renouvelant son appel pour une Europe plus solidaire et humaniste.

Alors que la crise des réfugiés ne cesse de s’amplifier, et que les défis qui attendent l’Europe sont nombreux, le Pape s’est vu attribuer le Prix Charlemagne, qui récompense tous les ans une contribution exceptionnelle à l’unification européenne pour « son encouragement et son message d’espoir pour la paix et le vivre-ensemble » en Europe.

C’est à l’occasion de la remise de ce prix au pape François que l’Institut Jacques Delors, en partenariat avec La Croix et l’Institut Catholique de Paris, a organisé un débat le 18 mai 2016 à Paris, permettant d’explorer les enjeux à travers lesquels le Pape François pourrait redonner un souffle à la construction européenne.

Ce débat a donné lieu aux interventions de :

Yves BERTONCINI, Directeur de l’Institut Jacques Delors
Corinne VALASIK, Vice-Doyenne de la Faculté de sciences sociales et économiques de l’ICP 
Sébastien MAILLARD, Correspondant de La Croix à Rome, ancien Correspondant à Bruxelles 
Enrico LETTA, Vice-Président de l’Institut Jacques Delors, Doyen de l’Ecole des affaires
Sylvie GOULARD, Députée européenne, Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe
Monique BAUJARD, Directrice de la Fondation Jean-Rodhain, ancienne Directrice du Service national famille et société de la Conférence des Évêques de France internationales de Sciences Po Paris (PSIA) et ancien Président du Conseil italien
Martine FRAGER BERLET, Directrice du Master relations européennes & lobbying à l’Institut Catholique de Paris

Le débbat était animé par Jean-Christophe PLOQUIN, Rédacteur en chef à La Croix