Autres documents
 
Les quatre libertés dans l’UE sont-elles inséparables ?
Les quatre libertés régissent les mouvements des biens, des personnes, des services et des capitaux dans l'UE. De nombreux citoyens les considèrent comme le plus grand succès de la construction européenne. S'il est possible de séparer techniquement ces quatre libertés, cela fait-il sens politiquement ?
|   22/11/2017             |   Anna auf dem Brinke             |   Droit et institutions
Autres documents
Les quatre libertés sont les pierres angulaires du Marché unique et de l’euro. Elles régissent les mouvements des biens, des personnes, des services et des capitaux dans l’UE. De nombreux citoyens les considèrent comme le plus grand succès de la construction européenne. Dans le même temps, le Brexit a relancé le débat sur l’indivisibilité de ces quatre libertés, et sur la liberté de circulation des personnes en particulier.
Ce briefing, écrit par Anna auf dem Brinke, chercheuse au Jacques Delors Institute – Berlin, examine si la séparation des quatre libertés, techniquement possible, fait sens politiquement, et analyse les conséquences d’une telle décision.
 

Dans la série de publications “Europa briefing”, la Bertelsmann Stiftung et le Jacques Delors Institut – Berlin aborde des thèmes centraux liés aux politiques européennes et présentent les scénarios possibles : quel est le problème ? Qu’adviendra-t-il ensuite ? Quelles solutions peuvent apporter les politiques européenne ? Toutes les publications de ce projet sont disponibles sur www.strengthentheeuro.eu