Décryptage
 
Travailleurs détachés : comment garantir une mobilité équitable ?
À la veille d’une réunion des ministres du travail de l’UE où la révision de la directive sur les travailleurs détachés sera sur la table des négociations, il est nécessaire de décrypter l’enjeu du détachement en Europe et les défis posés par cette mobilité.
|   20/10/2017             |   Sofia Fernandes             |   Travail et affaires sociales
Décryptage

Alors que les ministres du travail de l’UE se reunissent aujourd’hui à Luxembourg pour négocier la révision de la directive sur les travailleurs détachés, Sofia Fernandes, chercheuse senior à l’Institut Jacques Delors, décrypte l’enjeu du détachement en Europe et les défis posés par cette mobilité liée à une prestation de service temporaire effectuée dans un autre pays de l’UE.

En 2015, il y a eu environ 2 millions de détachements au sein de l’UE, ce qui représente 0,9% de l’emploi total dans l’UE-28. Malgré l’ampleur limitée de ce phénomène, le détachement est l’un des sujets qui reçoit le plus d’attention dans le débat politique sur l’Europe en France. Il est associé à une concurrence sociale déloyale entre pays, qui nuit à l’image de l’Europe. De plus, les divisions entre États de l’UE à ce sujet donnent le spectacle d’une Europe désunie. Afin de garantir une mobilité plus équitable des travailleurs détachés, il est nécessaire d’établir des règles plus protectrices des droits des travailleurs, de mieux lutter contre les abus et les fraudes au détachement – notamment grâce à la création d’une Autorité européenne du travail – et de promouvoir une véritable convergence sociale et salariale au sein de l’UE .