Autres documents
 
Après l’accord grec : l’impérieuse nécessité de parachever l’UEM
Au lendemain de ce qui semble être la conclusion d’âpres négociations, nos trois présidents Jacques Delors, Pascal Lamy, António Vitorino et Henrik Enderlein et Gerhard Cromme analysent les dangers et opportunités résultant de l’accord pour un renforcement de l’UEM.
Autres documents

Au lendemain de ce qui semble être la conclusion d’âpres négociations, nos trois présidents Jacques Delors, Pascal Lamy, António Vitorino et Henrik Enderlein et Gerhard Cromme analysent les dangers et opportunités résultant de l’accord pour un renforcement de l’UEM.

Ils identifient notamment les risques de suffisance, de concours de reproches et de «bricolage» en l’absence d’une stratégie de long terme et d’une vision politique de l’UEM.

Cependant, cet accord pourrait aussi s’avérer le terreau de réformes intelligentes menant à revisiter la politique fiscale européenne, et à en renforcer les investissements ainsi que l’intégration.

Les auteurs appelle enfin à une plus grande coopération franco-allemande pour mener à bien la tâche historique de parachever l’UEM.

Cette Tribune est disponible en français, anglais et allemand.