Autres documents
 
Brexit : ce que l’on sait et les grandes inconnues pour le Royaume-Uni, l’UE et les pays tiers, notamment la Corée du Sud
Elvire Fabry, Chercheur senior à l’Institut Jacques Delors, a contribué au rapport de l’Institut Coréen de politique économique internationale (KIEP) L’Union européenne en crise. Défis à venir et impact sur la Corée du sud (Décembre 2018).
|   23/05/2019             |   Elvire Fabry             |   Economie et finance
Autres documents

Elvire Fabry, chercheur senior à l’Institut Jacques Delors, a contribué au rapport de l’Institut Coréen de politique économique internationale (KIEP) «L’Union européenne en crise. Défis à venir et impact sur la Corée du sud» (Décembre 2018).

Après des mois de délibérations sur les modalités d’un accord de retrait, parvenir à un Brexit ordonné reste une gageure. En rejetant la possibilité de choisir parmi les droits et obligations des États membres de l’UE, les Européens ont restreint les options possibles pour les futures relations post-Brexit.

Cependant les partis politiques britanniques restent très divisés sur les priorités du Brexit. Sans majorité claire pour un quelconque scénario, le processus de retrait reste suspendu aux spasmes de la vie politique britannique et la probabilité d’un «No deal» ou d’un «No brexit» augmente.

Pour évaluer l’impact du Brexit sur le Royaume-Uni, l’UE et les relations commerciales avec les pays tiers, Elvire Fabry dresse un état des lieux des négociations et des scénarios post-Brexit possibles.

Elle évalue ensuite les obstacles qui jalonne une politique commerciale britannique autonome, notamment la possibilité pour le RU de négocier une transition pour les accords de libre-échange de l’UE.

Enfin, elle analyse l’impact du Brexit sur les relations commerciales de la Corée du Sud avec l’UE et le RU : un cas d’étude qui est intéressant pour bien évaluer le scénario d’un «Global Britain», puisque la Corée du Sud est le modèle type d’économie très tournée vers les exportations, que valorisent les Brexiters, et est une puissance commerciale comparable au RU.