Autres documents
 
Contribution à la consultation publique sur la réalité sociale de l’Europe
Notre Europe ne peut qu'accueillir positivement la démarche engagée par la Commission européenne d'ouvrir un large débat avec les parties prenantes sur l'évolution des sociétés européennes, afin de s'appuyer sur ses résultats pour élaborer un agenda social renouvelé. En effet, cette consultation peut être regardée comme la première étape de l'exercice de remise à plat et de refondation que Notre Europe avait recommandé dans son étude « Pour un nouveau contrat social européen »1 publiée en septembre 2005.
|   12/02/2008             |   Marjorie Jouen             |   Travail et affaires sociales
Autres documents

Le Groupement d’études et de recherche Notre Europe ne peut qu’accueillir positivement la démarche engagée par la Commission européenne d’ouvrir un large débat avec les parties prenantes sur l’évolution des sociétés européennes, afin de s’appuyer sur ses résultats pour élaborer un agenda social renouvelé.

En effet, cette consultation peut être regardée comme la première étape de l’exercice de remise à plat et de refondation que Notre Europe avait recommandé dans son étude « Pour un nouveau contrat social européen »1 publiée en septembre 2005.