Autres documents
 
Engager l’Europe dans le monde
Ce manifeste de Jacques Delors, Pascal Lamy, António Vitorino et la Task Force NE-IJD, appelle les nouveaux responsables européens à renforcer l'action extérieure de l'UE dans cinq domaines prioritaires.
Autres documents

Le G7 pourrait ne plus compter d’Etat européen en 2050. Mais si elle le voulait, l’Union européenne en ferait partie.

Ce manifeste « Engager l’Europe dans le Monde », publié par Jacques Delors, Antonio Vitorino, Pascal Lamy, Eneko Landaburu, Etienne Davignon, Elisabeth Guigou, Nicole Gnesotto, Philippe de Schoutheete, Elvire Fabry et Sami Andoura, appellent ainsi les responsables européens qui prennent leur fonction au tournant de l’été à engager un rebond stratégique dès le début de la législature de 2014-2019 pour faire avancer la politique extérieure de l’Union.

Nous ne pourrons contribuer à renforcer notre place et notre rôle sur la scène internationale qu’en nous donnant des objectifs concrets à court et à moyen terme pour faire avancer cinq chantiers prioritaires :

1. Nous devons accélérer la mise en place de mécanismes de gestion collective de crise et enrayer la baisse de nos capacités militaires.

2. Nos intérêts en matière énergétique doivent être coordonnés pour assurer la sécurité de notre approvisionnement, ce qu’une «communauté européenne de l’énergie» doit permettre.

3. Nous devons être plus solidaires dans la lutte contre l’immigration clandestine, en développant simultanément une politique commune d’immigration légale qui permettre de relever le défi de notre déclin démographique.

4. Nous devons aussi aider nos entreprises à bénéficier de la croissance des marchés émergents et promouvoir nos normes dans le cadre de notre politique commerciale commune.

5. Et, enfin, nous devons nous engager plus activement auprès de nos voisins.