Décryptage
 
Entre amputation et renforcement de l’unité de l’UE : quel Brexit ?
Thierry Chopin, conseiller spécial à l'Institut Jacques Delors et professeur de science politique à l'Université catholique de Lille (ESPOL), analyse quels pourraient être les contours de la future relation entre UE et Royaume-Uni.
|   10/01/2019             |   Thierry Chopin             |   Droit et institutions
Décryptage

Le Brexit est une mauvaise chose pour l’Union : il représente une amputation, en termes de poids économique, politique et stratégique, pour l’UE. Une sortie du Royaume-Uni apparaît également comme un symbole de désunion, dans un contexte où l’Union et ses États ont besoin d’unité et de cohésion pour faire face aux multiples chocs qui les affectent. Pourtant, les enquêtes d’opinion réalisées à la suite du référendum britannique suggèrent que les opinions publiques sont devenues plus favorables à la participation à cette Union. Alors entre amputation et renforcement de l’unité de l’UE : quel Brexit ? Quelles relations futures entre l’UE et la Grande-Bretagne ?