décryptage
 
« Europe 2020 : l’urgence d’impliquer les porteurs de stratégie »
A l'occasion du Conseil européen des 17 et 18 juin, Elvire Fabry et Sofia Fernandes analysent dans ce Bref les enjeux de délibération et de communication qui permettraient dans les mois qui viennent de faire sortir la stratégie Europe 2020 de l'état « gazeux » - des seuls objectifs - dans lequel elle se trouve, à « l'état solide » d'une véritable mise en oeuvre stratégique. Ce bref s'inscrit dans la continuité des propositions faites dans le rapport « Think Global-Act European » au trio des présidences espagnole, belge et hongroise paru en mars 2010.
|   16/06/2010             |   Elvire Fabry   |   Sofia Fernandes             |   Droit et institutions
décryptage

A l’occasion du Conseil européen des 17 et 18 juin, Elvire Fabry et Sofia Fernandes, analysent dans ce Bref les enjeux de délibération et de communication qui permettraient dans les mois qui viennent de faire sortir la stratégie Europe 2020 de l’état « gazeux » – des seuls objectifs – dans lequel elle se trouve, à « l’état solide » d’une véritable mise en oeuvre stratégique. Ce bref s’inscrit dans la continuité des propositions faites dans le rapport « Think Global-Act European » au trio des présidences espagnole, belge et hongroise paru en mars 2010.

Le débat portant sur la responsabilité du pilotage de la stratégie Europe 2020 (attribué à la Commission européenne ou au Conseil européen), qui est déterminant pour éviter que l’absence de caractère contraignant de la stratégie ne se traduise à nouveau par un bilan aussi faible que celui de la stratégie de Lisbonne, ne doit pas occulter l’autre enjeu central de la gouvernance de cette stratégie que constitue son appropriation par l’ensemble des acteurs du niveau national , jusqu’au niveau local…