Autres documents
 
European Social Dialogue
In French Only. Speech by Jacques Delors at the occasion of the 20th Anniversary of the European Economic and Social Committee, Brussels, 14 April 2005
|   27/12/2006             |   Jacques Delors             |   Labour and social affairs
Autres documents

Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, permettez-moi tout d’abord de remercier le Comité économique et social d’avoir pensé à organiser cette conférence. J’y vois moins comme la célébration d’un anniversaire qu’une occasion unique. Celle, compte tenu de la qualité de l’assemblée, de réfléchir, à la fois, sur l’avenir du dialogue social dans l’Union européenne ; mais également sur les formes nouvelles et les formes passées de la démocratie. Puis, d’une manière plus générale, sur l’avenir des relations industrielles (pour reprendre les vrais termes) dans les pays européens. Dans ces courts propos, je voudrais tout d’abord insister sur le fait que le dialogue social ou les tentatives de dialogue social, C’est une longue histoire depuis les années 1960. Dans un ouvrage sur les vingt ans, dits de dialogue social, deux chercheurs, Messieurs Claude Didry et Arnaud Mias, ici présents, ont consacré toute une partie de leur travail, bien précisément, à l’explication de toutes les tentatives qui ont eu lieu à ce moment-là  : la coopération lancée entre la Commission et les syndicats ; les débuts des réunions tripartites en 1970, rassemblant institutions politiques, patronat, syndicats, qui se sont terminées en1977 ; le projet de directive Vredeling qui a fait beaucoup parler, et même le rapport Lyon-Caen qui a tenté de situer la spécificité de la dimension communautaire par rapport aux autres. Tout cela devait être rappelé.