Policy Paper 115
 
La réforme de la Commission : entre efficacité et légitimité
A.Vitorino et Y.Bertoncini développent trois séries d'analyses sur le fonctionnement de la Commission européenne, identifiant notamment les enjeux à bien appréhender pour toute réforme réussie et proposant des évolutions fonctionnelles à la fois politiques et juridiques.
|   08/07/2014             |   Yves Bertoncini   |   António Vitorino             |   Droit et institutions
Policy Paper

L’Union européenne est confrontée à des défis de grande ampleur qui appellent prioritairement des réponses politiques, mais il est aussi important de traiter du fonctionnement des institutions européennes chargées de produire de telles réponses politiques, et parmi elles la Commission européenne, dont les missions et le rôle sont déterminants.

Tel est l’objet de ce Policy paper d’António Vitorino et d’Yves Bertoncini, qui développe trois séries d’analyses sur l’organisation de la Commission, identifiant notamment les enjeux à bien appréhender pour toute réforme réussie et proposant des évolutions fonctionnelles basées sur le jeu politique européen.

Ils insistent en particulier sur la nécessité de nommer les « bons commissaires aux bons postes », au sein d’un collège plus politique dont le président et les 6 vice-présidents exercent leur leadership, sur la base d’un système de « clusters ».

Ils concluent leur Policy paper en soulignant que ces évolutions fonctionnelles pourraient être complétées par des ajustements juridiques, et qu’elles donneraient à la Commission toute la force dont elle a besoin afin de répondre aux défis auxquels l’UE fait face.