décryptage
 
La solidarité européenne dans la crise de la zone euro : une nouvelle « Irish success story » ?
Dans la perspective du référendum du 31 mai dernier, il est éclairant d’appréhender la solidarité européenne dans un contexte irlandais et d’examiner dans quelles conditions une seconde « Irish success story » pourrait être écrite. Tel est l’objectif de cette Tribune d’Yves Bertoncini, directement inspirée de sa récente intervention à l’Institute for International and European Affairs de Dublin.
|   24/05/2012             |   Yves Bertoncini             |   Droit et institutions
décryptage

La solidarité mise en place au sein de l’UE est actuellement exposée à une série de tensions et de discussions qu’il est particulièrement intéressant d’analyser dans un contexte irlandais. Pendant les deux dernières décennies, l’Irlande était en effet la « success story » si souvent évoquée pour souligner la combinaison fertile entre appartenance au marché unique et octroi de fonds structurels. Dans le contexte de crise actuel, l’Irlande est l’un des pays appliquant d’intenses réformes structurelles après avoir reçu une aide financière européenne. Et le 31 mai, les Irlandais ont été appelés à ratifier le TSCG ou « pacte budgétaire » et le « Mécanisme européen de stabilité », vote qui symbolise le lien entre les disciplines liées à l’appartenance à la zone euro et la possibilité pour les pays en difficulté de bénéficier d’une aide européenne.

Il est éclairant d’examiner dans quelles conditions une seconde « Irish success story » pourrait être écrite, compte tenu des résultats impressionnants obtenus suite aux réformes entreprises dans ce pays depuis 4 ans. Tel était l’objectif de la récente intervention d’Yves Bertoncini à l’Institute for International and European Affairs de Dublin, dont les principaux éléments sont repris dans la présente tribune.