Autres documents
 
Le Traité de Lisbonne : relance d’un Traité ou Traité de la relance ?
L'accord sur le contenu d'un nouveau « Traité Réformateur » intervenu à l'occasion du Sommet informel de Lisbonne des 18 et 19 octobre est une bonne nouvelle pour l'avenir de l'Union européenne. Pourvu que ce Traité de Lisbonne soit ratifié dans les 27 pays de l'UE - et la partie n'est pas gagnée -, il pourrait marquer la fin d'une longue période d'incertitude sur l'avenir des institutions européennes dans une Europe élargie, qui perdure depuis près de 12 ans maintenant.
|   13/11/2007             |   Gaëtane Ricard-Nihoul             |   Droit et institutions
Autres documents

L’accord sur le contenu d’un nouveau « Traité Réformateur » intervenu à l’occasion du Sommet informel de Lisbonne des 18 et 19 octobre est une bonne nouvelle pour l’avenir de l’Union européenne. Pourvu que ce Traité de Lisbonne soit ratifié dans les 27 pays de l’UE – et la partie n’est pas gagnée -, il pourrait marquer la fin d’une longue période d’incertitude sur l’avenir des institutions européennes dans une Europe élargie, qui perdure depuis près de 12 ans maintenant.