Rapports
 
Les coopérations renforcées : une fausse bonne idée ?
En Juin 1997, le Groupement d'Etudes et de Recherches "Notre Europe", à la veille du Conseil Européen d'Amsterdam, avait publié une étude de deux éminentes spécialistes, Madame Françoise de la Serre, Directeur de Recherches à la Fondation Nationale des Sciences Politiques (CERI) et Madame Helen Wallace, Directeur du Sussex European Institute, sur le thème des coopérations renforcées. Cette étude visait à établir une analyse historique, conceptuelle et pratique des nombreux concepts qui sont utilisés pour tenter de caractériser les différents modèles possibles d'architecture de l'Union Européenne future.
|   01/09/2006             |   Helen Wallace   |   Françoise de la Serre             |   Droit et institutions
Rapports

En Juin 1997, le Groupement d’Etudes et de Recherches « Notre Europe », à la veille du Conseil Européen d’Amsterdam, avait publié une étude de deux éminentes spécialistes, Madame Françoise de la Serre, Directeur de Recherches à la Fondation Nationale des Sciences Politiques (CERI) et Madame Helen Wallace, Directeur du Sussex European Institute, sur le thème des coopérations renforcées. Cette étude visait à établir une analyse historique, conceptuelle et pratique des nombreux concepts qui sont utilisés pour tenter de caractériser les différents modèles possibles d’architecture de l’Union Européenne future.

A Amsterdam, des dispositions ont été adoptées à ce sujet. Nous avons estimé utile de demander aux auteurs de l’étude de l’actualiser pour tenir compte de la nouvelle situation. On trouvera donc ci-joint une version enrichie et mise à jour du document incluant notamment dans ses conclusions une analyse critique des dispositions du futur nouveau Traité. Le débat, à cet égard, est loin d’être achevé …