Décryptage
 
Les quatre défis stratégiques de l’UE
En vue du sommet de l'OTAN qui se tiendra les 11 et 12 juillet 2018, Nicole Gnesotto, vice-présidente de l'Institut Jacques Delors, distingue quatre défis stratégiques qui attendent un éclairage européen.
|   10/07/2018             |   Nicole Gnesotto             |   Europe dans le monde
Décryptage

Le contexte international rend l’équation stratégique de l’UE complexe, instable et inquiétante. Il n’est donc pas surprenant que les questions de sécurité, aussi bien à l’intérieur qu’autour de l’UE, arrivent en tête des préoccupations des citoyens comme des chefs d’État. De nombreuses initiatives, naguère impossibles, sont d’ailleurs en cours de réalisation, souvent sous l’impulsion de la France. Mais il est également nécessaire d’amorcer un débat sur les finalités, les objectifs et les principes de ces initiatives.

Dans ce contexte, Nicole Gnesotto, professeur au CNAM et vice-présidente de l’Institut Jacques Delors, distingue et analyse quatre défis stratégiques qui attendent un éclairage européen : l’autonomie de décision, l’anticipation des crises, l’influence politique et la cohérence de nos intérêts avec les principes démocratiques.