Décryptage
 
L’Europe a besoin d’un pacte social pour la transition énergétique
La transition énergétique, encouragée par l’Union européenne, devient une réalité en Europe. Il faut renforcer sa légitimité en assurant son acceptabilité sociale et politique par une meilleure prise en compte des enjeux de solidarité et de soutien aux acteurs de terrain.
Décryptage

Pour assurer l’acceptabilité sociale et politique de la transition énergétique, Jacques Delors, président fondateur de l’Institut, Sofia Fernandes et Thomas Pellerin-Carlin, respectivement chercheuse senior et chercheur de l’Institut Jacques Delors, proposent l’adoption d’un Pacte social pour la transition énergétique à conclure entre l’Union, les États, les régions, les villes et les partenaires sociaux d’Europe. C’est le meilleur moyen de garantir la « transition juste », voulue par l’Accord de Paris, et de contribuer à l’« amélioration des conditions de vie et de travail [des Européens], permettant leur égalisation dans le progrès » désirée par les traités de l’Union.

Ce Pacte social s’appuie sur quatre piliers complémentaires développés dans ce Policy brief : assurer une transition juste pour les travailleurs ; améliorer la santé publique de tous les Européens ; démocratiser la transition énergétique en donnant un vrai pouvoir aux consommateurs et enfin, éradiquer la précarité énergétique.