Rapports
 
Parachever l’euro – Feuille de route vers une union budgétaire en Europe
Ce rapport est l’aboutissement du travail du « Groupe Tommaso Padoa-Schioppa », mis en place par Notre Europe - Institut Jacques Delors pour réfléchir à l’avenir de l’Union économique et monétaire. Après une analyse approfondie des racines de la crise, ce rapport identifie les principaux défis auxquels la zone euro a dû faire face dans sa première décennie d’existence et présente des éléments de réflexion sur la manière de relever ces défis et de rendre la zone euro plus forte à l’avenir.
Rapports

Rapport disponible en anglais (version originale) et en allemand.

 

Ce rapport est l’aboutissement du travail du « Groupe Tommaso Padoa-Schioppa », mis en place par Notre Europe – Institut Jacques Delors pour réfléchir à l’avenir de l’Union économique et monétaire. Après une analyse approfondie des racines de la crise, ce rapport identifie les trois principaux défis auxquels la zone euro devra faire face au cours de la prochaine décennie :

 

  • Éviter des hétérogénéités importantes et durables dans l’UEM ;
  • Rendre le cadre budgétaire de l’UEM plus durable et plus résistant face à des crises de solvabilité auto-réalisatrice ;
  • Casser le lien entre les banques nationales et les États membres en établissant un cadre approprié dans l’UEM pour la supervision et la résolution bancaire.
  • Pour relever ces défis, le rapport propose :

 

  • D’achever et de renforcer le marché unique afin de permettre au taux de change réel de fonctionner plus efficacement ;
  • De créer un fond de stabilisation cyclique automatique hors budget communautaire afin de réduire les effets des divergences cycliques générées de manière endogène dans l’UEM ;
  • De rééquilibrer les droits et les devoirs budgétaires dans la zone euro, notamment par la création d’une Agence européenne de la dette qui servirait d’instrument classique de financement à l’ensemble des pays pour un montant de 10% du PIB mais permettrait aussi de garantir un accès au financement des États membres à un prix correct dans les périodes de crise ;
  • De créer une union bancaire dans la zone euro, composée d’une autorité de supervision bancaire dans la zone euro avec des compétences micro-prudentielles et une agence de la zone euro inspirée par la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) américaine, combinant les fonctions d’agence de résolution bancaire et de structure de garantie des dépôts.

 

Extraits publiés dans la presse européenne :

 

Présentation du rapport du « Groupe Tommaso Padoa-Schiopa » à Bruxelles (9 juillet 2012)

Télécharger le document de présentation de Henrik Enderlein

Voir le programme

Télécharger la synthèse

 

Présentation du rapport du « Groupe Tommaso Padoa-Schiopa » à Paris (25 septembre 2012)

Télécharger le document de présentation de Henrik Enderlein

Voir le programme

Télécharger la synthèse