Autres documents
 
Parachever l’Union économique et monétaire
Notre Europe – Institut Jacques Delors présente la synthèse du débat sur le thème "Parachever l'Union économique et monétaire ?", qui s’est tenu lors de la réunion annuelle de son Comité européen d’orientation le 30 novembre 2013.
|   21/01/2014             |   Sofia Fernandes             |   Economie et finance
Autres documents

Notre Europe – Institut Jacques Delors présente la synthèse du débat sur le thème « Parachever l’Union économique et monétaire ? » qui s’est tenu lors de la réunion annuelle de son Comité européen d’orientation le 30 novembre 2013.

Sur la base d’un discours introductif de Daniela Schwarzer, directrice du département Intégration européenne à la SWP (Institut allemand pour les affaires internationales et de sécurité) et de Pedro Solbes, président de FRIDE (Fondation pour les relations internationales et le dialogue extérieur) et ancien commissaire européen, les participants ont débattu sur les principales avancées nécessaires pour parachever l’Union économique et monétaire (UEM).

La discussion a commencé par un aperçu de la situation dans laquelle se trouve la zone euro aujourd’hui (1).

Le débat s’est ensuite centré sur certains enjeux primordiaux pour renforcer l’UEM :

compléter l’union bancaire afin de casser le cercle vicieux entre crise bancaire et crise des dettes souveraines tout comme résoudre le problème actuel de la fragmentation des marchés financiers (2) ;

renforcer l’union budgétaire par des mécanismes de solidarité et d’assurance mutuelle (3) ;

– et doter l’UEM des bases juridiques nécessaires à de telles avancées (4).

Enfin, les participants ont rappelé qu’au-delà des enjeux liés au renforcement de l’UEM, les pays doivent faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise actuelle (5).

A l’issue de ses travaux, le CEO a adopté une déclaration publiée dans 9 quotidiens nationaux européens et intitulée « Élections européennes : en avant, toute ! ».