Autres documents
 
Stopper le CETA et le TTIP/TAFTA n’arrêtera pas la mondialisation
Au-delà du débat suscité par le CETA et désormais par la victoire de Donald Trump - critique des accords commerciaux, Elvire Fabry appelle à une meilleure anticipation des nouvelles mutations de la mondialisation.
|   15/11/2016             |   Elvire Fabry             |   Europe dans le monde
Autres documents
Au-delà du débat suscité par le CETA et désormais par la victoire de Donald Trump – critique des accords commerciaux, c’est à l’analyse des nouvelles mutations de la mondialisation qu’appelle Elvire Fabry, chercheuse senior à l’Institut Jacques Delors, pour mieux prendre en compte les craintes qu’elles suscitent. 

Ce Mot se concentre sur deux points : 
 

1.  La réalité de la coopération règlementaire dans le CETA pour prendre une juste mesure de l’impact de cet accord.
2.  Une meilleure anticipation des nouvelles mutations de la mondialisation pour déployer au niveau national un arsenal de politiques d’accompagnement de ces mutations.