Autres documents
 
Troïka et pays sous-programme : quels enseignements politiques ?
Cette synthèse reprend les principales idées du second panel du débat organisé en avril 2014 par l'institut Jacques Delors et le CESE sur le thème : « Quels enseignements politiques tirer de l’expérience de la Troïka et de la Task force ? ».
|   10/06/2014             |   Sofia Fernandes   |   Thibault Paulet             |   Droit et institutions
Autres documents

Quatre ans après l’adoption du premier plan de sauvetage dans la zone euro, et alors que certains pays sont arrivés au terme de leur programme, il est temps de dresser un premier bilan des programmes d’ajustement économique dans la zone euro.

À cette fin, Notre Europe – Institut Jacques Delors (NE-IJD) et le Comité économique et social européen (CESE) ont organisé le 10 avril 2014 un séminaire d’experts intitulé «Évaluation des mémorandums d’accord des pays sous-programme dans la zone euro ».

Le second panel de ce séminaire, animé par Yves Bertoncini (directeur de NE-IJD), a été consacré à une réflexion sur « Quels enseignements politiques tirer de l’expérience de la Troïka et de la

Task force ? ».Ce débat a bénéficié des interventions de Liem Hoang Ngoc (membre de la commission des affaires économiques et monétaire du Parlement européen),Pierre Lepetit (coordinateur de l’assistance technique pour la réforme de l’administration publique en Grèce) et de Wes McGrew (représentant résident du Fonds monétaire international pour la Grèce).

Cette synthèse de Sofia Fernandes et Thibault Paulet s’inspire des principales idées et des enseignements tirés de ce second panel ;elle est structurée en cinq parties :

1.Programmes d’ajustement dans la zone euro : les clarifications nécessaires

2. La « Troïka » : un manque de transparence, de responsabilité et de légitimité démocratique ?

3. La « Task force » : quelle plus-value de l’assistance technique dans le processus d’ajustement ?

4. Les autorités nationales : de leur appropriation des programmes d’ajustement à leur capacité à les mettre en oeuvre

5. Quels enseignements politiques à retenir pour l’avenir ?