Policy Paper 62
 
UE-Turquie : l’urgence d’une coopération stratégique plus étroite
Ce Policy Paper d’Elvire Fabry appelle à relancer le dialogue euro-turc, jugulé par le statu quo des négociations d'adhésion, par une réflexion stratégique conjointe sur les enjeux du voisinage.
|   31/01/2013             |   Elvire Fabry             |   Europe dans le monde
Policy Paper
Alors que les Américains ont annoncé leur volonté de redéployer leurs capacités de l’Europe vers l’Asie et attendent des Européens qu’ils assurent leur sécurité de manière plus autonome, l’instabilité du voisinage européen ne cesse de s’accroître et incite les Européens à repenser activement leurs relations avec d’autres acteurs régionaux, comme la Turquie.
 

Dans ce Policy Paper, publié en partenariat avec l’Institut du Bosphore, Elvire Fabry revient sur l’évolution récente de l’UE, de la Turquie et de leur voisinage et appelle à relancer le dialogue Euro-turc – jugulé par le statu quo actuel des négociations d’adhésion – par une réflexion conjointe sur les enjeux du voisinage.

 

Partant de nouvelles convergences d’intérêts de l’UE et de la Turquie dans la région, elle explore différents domaines (sécurité, soutien à la démocratie et aux sociétés civiles des pays arabes, énergie, échanges commerciaux, mobilité de la main d’œuvre) dans lesquels des initiatives conjointes pourraient être lancées pour contribuer à stabiliser la région et lui assurer une croissance durable.

 

En déplaçant le terrain des relations UE-Turquie des seules négociations d’adhésion vers les enjeux communs du voisinage, cette relance du dialogue entre l’UE et la Turquie viserait à faire dès à présent de la Turquie un partenaire stratégique, sans préjugé de l’issue de la négociation d’adhésion.