Autres documents
 
UEM: les questions de long terme sont des questions urgentes
Notre Europe vous propose la synthèse de la présentation-débat du rapport du groupe Tommaso Padoa-Schioppa, qui s'est tenue à Bruxelles le 9 juillet 2012. Précédé par un discours d'ouverture d'António Vitorino, le débat a compté avec la participation de quatre membres du groupe (Henrik Enderlein, Jean Pisani-Ferry, Maria João Rodrigues et André Sapir), qui ont répondu aux questions du public sur des thématiques telles que la gestion politique de la crise, la notion d'union bancaire ou les implications juridico-institutionnelles d'une réforme en profondeur de l'UEM.
|   13/09/2012             |   Eulalia Rubio             |   Economie et finance
Autres documents

Notre Europe vous propose la synthèse de la présentation-débat autour du rapport du groupe Tommaso Padoa-Schioppa : « Parachever l’euro – Feuille de route vers une union budgétaire en Europe », qui s’est tenue à Bruxelles le 9 juillet 2012.

Après un discours d’ouverture d’António Vitorino, président de Notre Europe et membre du groupe Tommaso Padoa-Schioppa, et une présentation succincte du rapport de la part de Henrik Enderlein, coordinateur du groupe, quatre membres du groupe (Henrik Enderlein, Jean Pisani-Ferry, Maria João Rodrigues et André Sapir) ont échangé avec la salle.

Les discussions ont porté sur des thématiques variées telles que la gestion politique de la crise, la notion d’union bancaire, la manière de pallier les hétérogénéités dans l’UEM, la notion d’union bancaire, le rôle que doit jouer la BCE pour répondre à la crise, les spécificités techniques de l’Agence européenne de la dette proposée par le groupe ou les implications juridico-institutionnelles d’une réforme en profondeur de l’UEM.