Autres documents
 
Un « fédéralisme par exception pour la zone euro »
Notre Europe – Institut Jacques Delors vous propose la synthèse de la conférence-débat, qui s'est tenue à Paris le 25 septembre 2012, autour du rapport du groupe Tommaso Padoa-Schioppa Parachever l'euro : feuille de route vers une union budgétaire en Europe. Animé par Catherine Chatignoux, le débat s'est déroulé en présence de trois membres du groupe : Henrik Enderlein, Jean-Claude Piris et Maria João Rodrigues.
|   30/10/2012             |   Eulalia Rubio             |   Economie et finance
Autres documents
Notre Europe – Institut Jacques Delors vous propose la
synthèse de la conférence-débat autour du rapport
du groupe Tommaso Padoa-Schioppa : « Parachever l’euro : feuille de route
vers
une union budgétaire en Europe », qui s’est tenue à Paris le 25 septembre

2012.

Après une introduction d’Yves Bertoncini, directeur de Notre
Europe
Institut Jacques Delors, et une présentation
succincte du rapport de la part de Henrik Enderlein, coordinateur du
groupe, trois membres du groupe (Henrik Enderlein, Jean-Claude Piris et
Maria João
Rodrigues) ont échangé avec la salle. Le débat était modéré par Catherine Chatignoux, chef adjoint du service international du quotidien français Les Echos.

Les discussions ont porté sur des thématiques variées telles que : les
implications en termes de transfert de souveraineté de l’Agence
européenne
de la dette proposée par le groupe, les spécificités techniques du fonds
d’assurance anti-cyclique, la distinction entre divergences
structurelles et conjoncturelles, le besoin ou pas de plus
d’harmonisation social au sein de l’UEM et les implications
juridico-institutionnelles d’une réforme en profondeur de l’UEM.