podcast
 

« C’est très important qu’Emmanuel Macron s’engage lui-même »

La directrice du bureau de l’Institut Jacques Delors à Bruxelles, Geneviève Pons, est intervenue sur France Inter à l’occasion du début de la trente-huitième réunion de la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR) ce lundi 21 octobre 2019, à Hobart, en Australie.

Un consensus sur le deuxième projet, présenté par la France et l’Australie, et portant sur une Aire marine protégée (AMP) couvrant un million de kilomètres carrés dans l’est de l’Antarctique, n’a pas encore été trouvé, en raison notamment des blocages de la Chine et de la Russie sur la question des droits de pêche.

« À un moment où on se rend compte de la souffrance des océans vis-à-vis du changement climatique, c’est très important qu’Emmanuel Macron s’engage lui-même et parle avec ceux qui décident » déclare Geneviève Pons à France Inter.

|   21/10/2019               |   France Inter             |   Geneviève Pons             |   Energie et environnement
...
LIRE LA SUITE