interview
 

« Le contexte de négociations a rappelé [aux 27] que l’union fait leur force »

Interrogé à propos de l’avenir de l’Union Européenne après le départ du Royaume-Uni, Thierry Chopin ne cache pas un certain pessimisme quant à cette perte notable. Pourtant, il remarque aussi une cohésion plus marquée des 27 qui « se sont mis d’accord à l’unanimité sur le mandat donné au négociateur en chef, Michel Barnier, ce qui n’était pas du tout évident à l’avance » et qui se sont rendus compte « que leur poids économique et commercial commun leur donne un atout dans les discussions aussi bien avec le Royaume-Uni qu’avec les puissances extérieures ».

|   17/10/2019               |   France Info             |   Thierry Chopin             |   Droit et institutions

En 2016, les observateurs se demandaient si le vote surprise des Britanniques pourrait ouvrir la porte aux eurosceptiques d’autres pays membres, et entraîner le démantèlement de la construction européenne. Trois ans plus tard, c’est le contraire qui est arrivé : les 27 autres Etats membres se sont ressoudés dans l’adversité.

...
LIRE LA SUITE