interview
 

« Le double vote en faveur des libéraux et des Verts paraît témoigner d’un désir de nouveauté politique »

Pour notre chercheur Thierry Chopin, « le débat ne portera finalement pas sur la désintégration de l’Europe, mais sur l’Europe que l’on souhaite (sur les questions d’environnement, de rapport à l’immigration, de valeurs, etc.).  Le soutien des libéraux sera nécessaire pour bâtir une coalition. Mais après leur percée, il serait important que les Verts en fassent aussi partie. Arithmétiquement cela ne s’impose pas ; mais le vote a souligné combien les enjeux écologiques sont devenus incontournables. »

|   01/06/2019               |   Challenges             |   Thierry Chopin             |   Démocratie et citoyenneté  |  Droit et institutions  |  Energie et environnement

Affaiblissement des deux grands partis, victoire modérée des populistes, percée des Verts (spectaculaire en Allemagne et aux Pays-Bas), poussée des centristes, en passe de devenir un groupe charnière. Les élections qui se sont déroulées du 23 au 26 mai sur tout le continent, Royaume-Uni compris, ont donné des tendances comparables à celles observées en France. Moins monolithique, le nouveau Parlement que les 370 millions d’électeurs européens se sont choisi devrait connaître, non pas la révolution dont les extrêmes rêvaient, mais une évolution.

...
LIRE LA SUITE