interview
 

« Les Européens ne sont pas prêt à renégocier cette option de backstop »

Notre chercheuse senior Elvire Fabry intervenait à RFI sur les possibilités s’offrant à Theresa May pour éviter un Brexit « dur » le 29 mars prochain. Selon elle, la Première Ministre britannique pourrait « tenter une position commune avec le parti travailliste sur une option d’un soft Brexit qui permettrait pour le coup d’envisager un aménagement différent des contrôles entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande, qui permettraient de passer le cap de cette option du « backstop ». »

|   07/02/2019               |   RFI             |   Elvire Fabry             |   Droit et institutions

La Première ministre britannique Theresa May se rend ce jeudi à Bruxelles où elle doit rencontrer le négociateur de l’Union européenne, Michel Barnier, ainsi que Jean-Claude Juncker et Donald Tusk, les présidents de la Commission et du Conseil européens, afin d’arracher des concessions pour satisfaire les députés britanniques sur le Brexit.

...
LIRE LA SUITE