interview
 

« Quand elle proclame que cette Commission sera géopolitique, et crée un poste dédié à la Prospective, elle répond à la perfection à la vision française »

Le chef de l’Etat est-il en passe de s’imposer en patron de l’Europe à la place de la chancelière Angela Merkel? « Macron occupe un vide de leadership, nuance Sébastien Maillard, directeur de l’Institut Jacques Delors (NDLR : auteur, avec l’ancien Premier ministre italien Enrico Letta, de « Faire l’Europe dans un monde de brutes », Ed Pluriel). Entre l’ère Merkel finissante sur fond d’inquiétude économique en Allemagne, la Belgique sans gouvernement, l’Espagne embarquée dans de nouvelles élections, l’Italie et bien d’autres pays du nord ou de l’est aux mains de coalitions fragiles, sans parler du Royaume-Uni déboussolé par le Brexit, la France de Macron apparaît comme un pôle de stabilité ».

|   18/09/2019               |   Le Parisien             |   Sébastien Maillard             |   Démocratie et citoyenneté  |  Droit et institutions

L’influence du président français, qui s’envole à Rome pour sceller la réconciliation avec l’Italie, ne cesse de croître en Europe. Mais vu l’état de ses homologues, ce n’est pas forcément pour le meilleur…

...
LIRE LA SUITE