interview
 

« Quitter l’UE est désormais vécu comme un saut dans l’inconnu »

|   20/10/2019               |   Le JDD             |   Sébastien Maillard             |   Droit et institutions

C’était une des craintes majeures au lendemain du référendum britannique sur l’appartenance à l’Union européenne : que le Brexit fasse boule de neige parmi les États touchés par l’euroscepticisme, comme les Pays-Bas, le Danemark, l’Italie ou même la France. Trois ans plus tard, c’est plutôt l’effet inverse qui s’est produit. « Plus personne ne parle de sortie pure et dure, car quitter l’UE est désormais vécu comme un saut dans l’inconnu, souligne Sébastien Maillard, directeur de l’Institut Jacques Delors. Les négociations sans fin, ajoutées à ce monde qui change, entre l’élection de …

...
LIRE LA SUITE