interview
 

Commission, Conseil, Parlement : les futurs visages de l’Union européenne

One month after the European elections, a two-day summit opened yesterday in Brussels to decide the future of the Commission. Indeed, the leaders of the Member States must agree on the candidates they wish to nominate for key positions in the European Union (EU). Among the candidates running for the Commission are Manfred Weber (European People’s Party), Frans Timmermans (Social Democrats) and Denmark’s Margrethe Vestager (Liberals); none of these three parties managed to win a majority in the European election.

|   21/06/2019               |   France Culture                       |   Uncategorized

À l’issue des discussions du premier jour, aucun de ces prétendants ne semble faire consensus.  « Il n’y a eu de majorité sur aucun candidat », a dit le président du Conseil Donald Tusk. Pourtant, les dirigeants de l’UE vont devoir se mettre d’accord avec le Parlement sur des noms, ce dernier étant chargé d’élire les candidats préalablement présélectionnés par le Conseil européen – et donc par les chefs d’État et de gouvernement.

Il y a un rapport de force interinstitutionnel entre le Parlement européen, où aucune majorité n’a été dégagée, et le Conseil européen où là encore aucune majorité ne s’est dégagée sur les noms. Thierry Chopin

Qui pour succéder à Jean-Claude Junker ? Comment vont se partager les principaux postes entre les différents partis ? Quels équilibres politiques – et géographiques – sortiront de cette prochaine Commission ? Qui seront les futurs visages de l’UE ?

...
LIRE LA SUITE

Nothing Found

It seems we can’t find what you’re looking for. Perhaps searching can help.