Policy paper

265

the French and the environment

EVOLUTION OF A GROWING POLITICAL CONCERN

Only in French.

| 28/04/2021

Les auteurs souhaitent chaleureusement remercier Arnault Barichella, Camille Defard, Marie Delair, Louna Gauvin et Sébastien Maillard pour leurs précieuses remarques.


1 ▪ Pour l’opinion publique française les enjeux environnementaux demeurent prioritaires malgré la crise sanitaire

Une très large majorité de Français estime que le changement climatique est un problème « très grave ». La France se situe dans la moyenne haute de l’Union européenne, au même niveau que l’Allemagne, mais derrière les pays scandinaves. L’environnement demeure parmi les priorités des Français en 2020 même si les problèmes sanitaires et économiques sont aujourd’hui considérés comme plus urgents. Cette importance croissante prise par les questions environnementales dans l’opinion publique française a une influence directe sur les attentes en matière de politiques publiques. Par ailleurs, les Français estiment qu’il faut agir pour l’environnement autant aux échelles européenne que nationale.

2 ▪ Un rapport à l’environnement qui diffère selon le niveau de gouvernance et les politiques publiques proposées

Malgré leur volontarisme et leurs attentes vis-à-vis de l’État, les Français plébiscitent les mesures d’accompagnement au détriment des changements pénalisant le pouvoir d’achat. Tandis que les écogestes ou la rénovation énergétique sont bien acceptés, les Français sont plus réservés en ce qui concerne les transports. L’action de l’Union européenne et le Pacte vert européen bénéficient quant à eux d’une plus grande adhésion.

3 ▪ Un rapport à l’environnement plus complexe que le clivage entre la « France d’en haut » et la « France d’en bas »

L’environnement occupe une place plus importante dans les choix électoraux des jeunes générations. Mais l’âge n’est pas la seule variable pertinente : le niveau de diplôme, le genre ainsi que le sentiment d’inquiétude et de fragilité sociale jouent également un rôle. Le soutien à la cause climatique et écologique n’est pas mécaniquement le reflet de la position sociale occupée : parmi les jeunes qui éprouvent le plus un sentiment de fragilité sociale, l’inquiétude climatique est une facette d’une inquiétude plus diffuse et large vis-à-vis de leur situation et de celle du pays en général.

SUR LE MÊME THÈME

ON THE SAME THEME

PUBLICATIONS

Voir plus
Load more

MÉDIAS

MEDIAS

Voir plus
Load more

ÉVÉNEMENTS

EVENTS

Voir plus
Load more