événement

Euroquestions | Elections législatives en Hongrie : un scrutin à enjeux pour l’Europe

| 23/03/2022 | 14:30 |
Conférence |

PARTNERSHIP

PARTENAIRES

Au cœur du débat européen sur les questions migratoires et de souveraineté, la Hongrie s’apprête à renouveler son assemblée législative le 3 avril prochain. Au pouvoir depuis 2010 avec son parti le Fidesz-Union Civique Hongroise, après une victoire écrasante en 2018, Viktor Orban affrontera dans ce scrutin une coalition de six partis regroupés sous le nom « Unis pour la Hongrie ».

Dans un duel au résultat plus ouvert que lors des trois précédentes élections législatives, Viktor Orban et son opposant Péter Marki-Zay, désigné au terme d’une primaire, s’affrontent dans une campagne tendue, sur fond de restrictions des libertés individuelles et de scandales de corruption visant le gendre de Viktor Orban dans l’attribution de marchés publics. Dans ce contexte, l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe a publié un rapport le 4 février recommandant l’envoi de nombreux observateurs sur place pour s’assurer de la légalité du scrutin.

Lukas Macek, chercheur associé Europe Centrale et Orientale à l’Institut Jacques Delors, reviendra sur les enjeux de ce scrutin et sur ce que cette élection pourrait changer dans les relations qu’entretient le Hongrie avec l’Union Européenne.

REVOIR LA VIDEO

Au cœur du débat européen sur les questions migratoires et de souveraineté, la Hongrie s’apprête à renouveler son assemblée législative le 3 avril prochain. Au pouvoir depuis 2010 avec son parti le Fidesz-Union Civique Hongroise, après une victoire écrasante en 2018, Viktor Orban affrontera dans ce scrutin une coalition de six partis regroupés sous le nom « Unis pour la Hongrie ».

Dans un duel au résultat plus ouvert que lors des trois précédentes élections législatives, Viktor Orban et son opposant Péter Marki-Zay, désigné au terme d’une primaire, s’affrontent dans une campagne tendue, sur fond de restrictions des libertés individuelles et de scandales de corruption visant le gendre de Viktor Orban dans l’attribution de marchés publics. Dans ce contexte, l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe a publié un rapport le 4 février recommandant l’envoi de nombreux observateurs sur place pour s’assurer de la légalité du scrutin.

Lukas Macek, chercheur associé Europe Centrale et Orientale à l’Institut Jacques Delors, reviendra sur les enjeux de ce scrutin et sur ce que cette élection pourrait changer dans les relations qu’entretient le Hongrie avec l’Union Européenne.

REVOIR LA VIDEO

SUR LE MÊME THÈME

ON THE SAME THEME

PUBLICATIONS

Voir plus
Load more

MÉDIAS

MEDIAS

Voir plus
Load more

ÉVÉNEMENTS

EVENTS

Voir plus
Load more